#LesJoursHeureux : le livre à mettre entre les mains de tout citoyen

Après une marche de 700 km à travers la France, le collectif #LesJoursHeureux est arrivé le 5 novembre à Paris. Gazette Debout a suivi la dernière étape de leur périple et publiera tout au long de la semaine des articles sur les motivations de ses membres. Aujourd’hui nous analysons leur ouvrage collectif « Et nous vivrons des jours heureux », publié le 2 novembre dernier. 

Le livre des Jours Heureux.
Le livre des Jours Heureux.

100 auteurs, 120 actions, 31 textes, 6 thématiques : #LesJoursHeureux c’est aussi un livre pour partager, résister, créer, mais aussi mettre au défi les candidats aux prochaines élections présidentielles.

Et nous vivrons des jours heureux est paru le 2 novembre dernier aux éditions Actes Sud. Thierry Salomon, un ingénieur énergéticien (également fondateur et vice-président de l’association négaWatt) a fait partie du comité éditorial qui, à la demande de Martin Rieussec-Fournier (co-fondateur des Jours Heureux) a coordonné la publication de cet ouvrage. « Nous traversons une crise systémique majeure, prévient-il, et nous devons donc mettre noir sur blanc un programme pour en sortir, une vision long terme mais aussi des actions immédiates, le tout dans un cadre hors partis politiques pour rassembler et en interpellant les individus citoyens. ».

Tel est bien l’objectif de ce livre qui, s’il fait appel à des experts, se veut toutefois abordable par son prix (10 euros), son volume et son caractère pédagogique. Des grands noms comme Claude Alphandéry, Christiane Hessel, Edwy Plenel, Matthieu Ricard, Corinne Lepage, Dominique Méda ou encore Edgar Morin, Paul Quilès et Jacques Testart ont contribué, chacun dans son domaine. L’ouvrage est divisé en 6 sections : la vie publique, les valeurs, les modes de vie, le bien-être, les savoirs, les droits et devoirs. Il répond à l’appel de résistants en 2004 de « résister et créer ». Un point commun et non des moindres avec Nuit Debout comme le souligne Thierry Salomon : « La nuit est souvent le temps et l’espace de la résistance, la station debout permet d’avancer, de créer ».

Ainsi le préambule rédigé par Fanny Charrasse et approuvé par tous les auteurs, rend hommage aux Nuits Debout et n’hésite pas à dénoncer la mondialisation néolibérale, la financiarisation de l’économie, « la déliquescence de la démocratie et la confiscation du pouvoir politique par l’oligarchie économique et financière », contre lesquelles il fallait écrire, s’unir et agir.

Les citoyens sont invités à réagir aux propositions du livre. Pour ce faire, les textes sont publiés progressivement sur le site, et chacun est relié à la consultation citoyenne du site Agir Ensemble. Exemple : les 6 textes concernant la Vie publique.

Du livre sont nées 9 mesures essentielles qui seront présentées aux candidats à l’élection présidentielle issus des primaires. « On leur demandera si oui ou non ils approuvent ces mesures et leurs réponses (ou leur absence de réponse) seront publiées », déclare Thierry. N’hésitez pas à vous procurer ce livre et à participer sur la plateforme dédiée.

Magalie. 

Retrouvez tous nos articles sur #LesJoursHeureux

Crédits photos:

  • Le livre des Jours Heureux.: Jours Heureux
  • Les Jours Heureux à Paris le 5 novembre.: Nuit Debout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *