Comment Nuit Debout Toulouse réfléchit à réécrire la constitution

COMMISSIONS – Les participants de Nuit Debout Toulouse ont imaginé un processus permettant de réécrire la Constitution. Les étapes de leur travail sont détaillées sur le Wiki, dont nous reproduisons une partie dans la Gazette Debout. 

Plutôt que de tourner en rond dans des débats législatifs qui nous divisent et qui, au vu de l’impuissance politique où nous sommes, ne peuvent pas déboucher pour le moment sur des décisions politiques effectives, il nous faut rédiger une Constitution qui donne le pouvoir au peuple. Cela fait, les moments de division sur le législatif reviendront, mais pourront alors, au terme du processus démocratique, déboucher sur des changements effectifs.

C’est pourquoi l’atelier « Constitution » de Toulouse, avec l’accord de l’AG, propose et met en discussion un mode de fonctionnement qui permettra que Nuit Debout devienne une force en mesure de penser et de mettre en œuvre un processus constituant. Clairement, il nous faut rédiger une Constitution, celle que nous voudrions voir appliquée au pays. Au-delà de sa portée symbolique très forte, qui en ferait un événement historique, la rédaction d’une Constitution par Nuit Debout aurait plus d’un avantage :

  • Ceci permettra de fédérer le mouvement et de lui donner une direction qui nous unit;
  • Ceci nous permettra de nous entraîner, par la pratique et à l’échelle nationale, à la rédaction d’une Constitution;
  • Ceci montrera à tout le peuple qu’il est possible de rédiger une constitution, de changer les choses, et permettra donc que le mouvement ne soit plus seulement Nuit Debout, mais le mouvement de tout le pays, vers une nouvelle Constitution et la démocratie.

Lire la suite sur le Wiki. 

 

Crédits photos:

  • Manif 1 mai (04): Francis Azevedo

9 réactions sur cet article

  • 9 mai 2016 at 19 h 03 min
    Permalink

    Grandiose ! Je vais de ce pas jeter un oeil sur le wiki.

    Reply
  • 10 mai 2016 at 11 h 59 min
    Permalink

    Je suis persuadé que le changement ne viendra pas d’une nouvelle constitution qu’aucun citoyen ne va prendre le temps de lire. Combien savent ce que contient la constitution déjà en place? Combien l’ont lue?
    Une constitution, ça implique des frontières, un pays, un peuple… une force d’action pour garantir son exécution.
    Aujourd’hui le monde est régit par l’argent, l’argent n’a pas de frontières, une nouvelle constitution ne va rien changer à quoi que ce soit, ce seront des mots, écrits sur un papier virtuel au fin fond du web 3.1.
    Il faut changer les choses en comptant sur soi dans un premier temps. Commencer par de petites actions locales (de 1m à l’horizon) qui vont dans le bon sens. Je crois que nuit debout à plus intérêt à établir un dialogue avec les instances municipales de chaque villes avant de s’attaquer à l’écriture d’un texte à rallonge et quelques fautes d’orthographe. Des choses peuvent changer, vite et ici et là sans même que l’état ne puisse mot dire.
    Tout ça, seulement si les gen-te-s sont solidaires et actifs.

    Reply
    • 12 mai 2016 at 15 h 19 min
      Permalink

      « because-of-bob »
      Je suis d’accord avec vous, c’est l’argent qui dirige le monde, qui corromps nos élus !
      On a perdu la création monétaire, aux banques privées (BNP, SG, Rothschild,..) avec la loi de 1973 de pompidou (ancien directeur Rothschild… tiens, tiens… conflit d’intérêt ?! Evidemment ! Arrêtons d’être naïf) Et depuis cette date, la dette de la France (notre dette, nous contribuable !) ne fait qu’augmenter… pour bientôt atteindre les 100% du PIB !

      Dans notre constitution,
      – il faut reprendre le contrôle de notre monnaie… sans ça le monde restera aux mains de la finance.
      – il faut sanctionné (lourdement) les représentants corrompu
      – il faut interdire à toute personne ayant un casier judiciaire de pouvoir devenir représentant (je dis représentant, et non élu… car l’élection n’est pas un outils démocratique: Cf Rousseau, Montesquieu,..)
      – …
      Il y a plein d’autres éléments à mettre dans notre constitutions et ça… ça se travaille, via des ateliers constituants.

      Et votre argument, qui est vraie aujourd’hui, personne n’a lu et compris l’importance de la constitution !
      ça montre que nous citoyens n’avons pas protégé la loi des loi, notre constitution qui est censée nous protéger des abus de pouvoirs (corruptions, caste politique, pouvoir de l’argent et des médias,…)

      Comment voulez vous changer les choses au niveau locale, avec 100% du PIB en dette, avec des villes/départements en faillites, avec une classe politique corrompus, avec aucun contre-pouvoir citoyens (on n’a que les manifestions, pétitions, qui n’ont aucune valeur légales !), pas de référendum d’initiative populaire, pas d’engagement politique de nos élus (rien que des promesses électorales, vite oubliées !)

      Cordialement,
      Un citoyen

      Reply
  • 11 mai 2016 at 9 h 19 min
    Permalink

    Bonjour; je suis d’accord avec le projet constituant; une nouvelle loi fondamentale serait un socle solide et légitime sur quoi nous appuyer aux fins de déconstruire lentement la pseudo démocratie qui nous écrase aujourd’hui, et dans le même temps mettre en place la Démocratie par Le Peuple, avec Le Peuple et pour Le Peuple.Tout doit partir de la base, c’àd de nous autres, rien que chacune et chacun nous autres et seulement nous autres. Il ne faut pas confondre aller vite et se précipiter, le temps est notre allié et soyons le sien.. « Et cependant, Elle tourne.. » Salutations.

    Reply
  • 25 mai 2016 at 14 h 30 min
    Permalink

    bonjour
    les ateliers constituants existent depuis pas mal de temps, c’est Etienne Chouard qui les a lancé à l’échelle citoyenne, à voir sur son blog.
    un sympathisant

    Reply
  • 3 juin 2016 at 7 h 10 min
    Permalink

    Pourquoi réécrire la constitution, il suffit de remettre l’original et de condamné ceux qui l’on modifier sans consulté l’autre partie du contrat.

    Reply
  • 3 juin 2016 at 7 h 13 min
    Permalink

    Pourquoi réécrire la constitution, il suffit de remettre l’original et de condamné ceux qui l’on modifier et pas respecter ! pourquoi pas la remettre au gout du jour mais l’important c’est quel a été bafouer.

    Reply
  • Pingback: Comment Nuit Debout Toulouse réfléchit à réécrire la constitution | [NuitDebout] Volvestre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *