Nuit Debout : une nouvelle définition de la jeunesse ?

Rêve général
Rêve général

EXPRESSION DEBOUT – Aujourd’hui, la jeunesse est un mot vide de sens. On peut être jeune dans sa tête, dans son corps ou sur son visage. Mais Nuit Debout apporte une autre signification à ce que l’on catégorise aléatoirement comme jeune.

Jeune, par définition, renvoie au commencement, à l’éclosion progressive de la vie, à un futur développement, une future évolution, au fait de grandir. Nuit Debout c’est justement cela : un mouvement qui se commence, qui se développe, une éclosion, qui, avec le printemps, va fleurir et évoluer.

Alors les nuit-deboutistes ce sont les jeunes qui n’appartiennent à personne et qui ne rentrent pas dans une définition douteuse de la jeunesse. C’est une nouvelle jeunesse faite de changement, de gens qui en ont marre et qui osent le dire, c’est penser la jeunesse comme une entité, un « nous ».Bien à l’opposé du stéréotype poussiéreux de ce que l’on appelle les jeunes, à Nuit Debout on se réapproprie ce terme pour en faire quelque chose d’autre. Nuit Debout c’est le commencement d’une nouvelle classe d’âge non âgée, qui ne se définit plus sur des critères sociaux communs, mais qui réinvente ce qu’être jeune peut être.

Être jeune c’est penser différemment, être créatif, attentif au monde, se poser les bonnes questions pour les résoudre. Alors oui, ce n’est que le commencement, c’est encore par moment chaotique et désordonné, mais c’est aussi ça la jeunesse, grandir dans un environnement fait de chaos, où l’on ne comprend pas toujours tout, pour mieux être interpellé, pour mieux penser, pour mieux résoudre.

Autour d’une bière et d’un discours bien trempé d’une langue acérée, on se laisse séduire par le désordre pour mieux mettre ses idées en ordre.

Finalement, Nuit Debout est un murmure grandissant de ce que l’on a trop souvent négligé : être jeune non plus sur des critères pré-établis mais sur des engagements envers les autres, la société, notre communauté d’humains.

Nuit Debout est tout ce que le gouvernement français n’est pas : jeune, prônant la liberté, l’égalité, la fraternité.

 Anthéa

Crédits photos:

  • Rêve général: Gazette Debout / DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *